La climatisation chez soi : comment s’y prendre ?

Pour apporter un confort thermique dans votre pièce de vie en été, il est indispensable d’équiper votre maison d’un système de climatisation. Il permet de rafraîchir l’air ambiant dans votre pièce à vivre. Mais avant de vous lancer, il faut savoir que la climatisation peut nuire à votre facture d’énergie et son installation, à votre budget familial. Pour profiter au maximum de tous les avantages de votre climatiseur, il faut ainsi bien choisir votre produit.

Climatisation seule et système réversible : lequel choisir ?

Vous décidez d’investir dans un appareil de climatisation pour améliorer votre confort thermique d’été. Vous avez à choisir entre la climatisation seule et le modèle réversible. Comme son nom le laisse entendre, le système de climatisation seule ne fait que refroidir la pièce où il est installé. Si vous habitez dans une région moins froide en hiver, le modèle reste la solution parfaite pour apporter de fraîcheur dans votre logement durant la période estivale. Tout dépend également de votre budget. Il faut savoir que la climatisation seule est moins chère que son homologue réversible. Par contre si vous habitez dans une région à hiver rigoureux et que vous ne souhaitez pas investir dans un appareil de chauffage, vous devez choisir le modèle réversible. Celui-ci permet de rafraîchir votre maison en période estivale et de chauffer en hiver.

La climatisation chez soi : comment s'y prendre ?

Climatisation, quelle puissance choisir ?

Quel que soit votre projet, achat d’une climatisation seule ou réversible, vous devez bien choisir la puissance de votre produit. Pour se faire, il est judicieux d’évaluer l’isolation thermique de votre maison. D’près les spécialistes du froid, la première démarche à faire avant d’acheter une climatisation, c’est le bilan thermique. Pour ce faire, vous pouvez vous faire aider par le diagnostic de performance énergétique de votre logement. Même les installateurs professionnels de climatisation recourent au DPE pour pouvoir proposer l’appareil de climatisation adapté aux besoins de leurs clients. Il faut savoir qu’une maison bénéficiant d’excellente isolation a besoin d’être peu chauffée en hiver, mais beaucoup rafraîchie en période estivale. Il est également judicieux de tenir compte du taux de brassage lors du choix de votre système de climatisation. Il s’agit du débit d’air de la console de l’appareil installé à l’intérieur de chaque chambre, divisé par le volume de chaque salle. Pour en savoir plus pour cette méthode de calcul de la puissance idéale de son appareil de climatisation, il est nécessaire de faire appel à un professionnel.

Quid de l’installation d’un système de climatisation ?

Si vous êtes un bricoleur averti, vous pouvez poser vous-même votre appareil de climatisation. Sinon, il est judicieux de faire appel à un installateur professionnel. Le mode d’installation dépend du modèle de climatisation et du type de votre logement, maison ou appartement. Le climatiseur peut être fixe. Ici, l’installation se montre durable. Elle peut alimenter une pièce ou plusieurs pièces, avec un seul bloc intérieur et qui comporte une unité placée à l’extérieur du logement. Son avantage, c’est est qu’il très silencieux, et ce, à grâce son évacuation d’air se faisant à l’extérieur. De plus, il permet de renouveler l’air et d’évacuer les personnes. C’est la solution idéale pour un confort d’été des personnes allergiques. Il existe plusieurs systèmes de climatiseurs fixes ou « split ». Premièrement le monosplit, recommandé pour chauffer une seule pièce. Ensuite, le multisplit, modèle parfait pour rafraîchir l’ensemble de la maison. Le seul bémol, c’est qu’il est difficile à installer.

Il existe ensuite d’appareils de climatisation mobiles. Pratique, le système peut être rangé à chaque fin de période estivale. De plus, il est généralement de type réversible, c’est-à-dire qu’il peut être utilisé en hiver pour chauffer votre pièce à vivre.

Pour l’installation, vous pouvez opter pour le climatiseur mural fixe traditionnel. Il est à fixer en hauteur tandis que la console se trouve dans la partie basse de votre mur. En effet, l’air chaud de l’appareil monte vers le plafond tandis que l’air froid descend sur le sol. Bien sûr, il s’agit ici d’un système de climatisation fixe. Mais vous pouvez opter pour des produits modernes tels que le climatiseur gainable. Discret, il peut se cacher dans le faux plafond. Sauf que son installation est plus complexe et très chère.